Appui à la création d’une coopérative de transformation de soja


Le succès des coopératives est basé sur le développement socio-économique à long termes et celui de la communauté dans son ensemble. C’est pour cela que les femmes du groupement Takpamatché ont fait le choix de cette organisation professionnelle pour la mise en oeuvre de leur activité de transformation de soja.

C’est la première création d’une coopérative de femmes sur la commune de Tchaourou. 

.

Le groupement Takpamatché qui signifie « Aimer et prendre soin du travail » est l’un des groupements suivi par l’ ONG ADEF depuis 2011. Il est constitué de 13 femmes.

Grâce à l’appui de l’ ONG ADEF, le groupement a acquis des connaissances et des compétences dans divers domaines tels que : la gestion familiale, la planification familiale, le droits des femmes, l’éducation des enfants, la gestion d’une petite activité économique.

Les femmes de ce groupement ont exprimé l’envie et le besoin de  s’organiser pour travailler ensemble sur un même projet économique.

Notre association accompagne ce projet (financement des investissements de départ, apports techniques,  mise en place des outils de gestion).

           Logo de la coopérative créé avec les femmes : « Yeakin Bourama » signifie « vouloir le bien »

Yeakin_Bourama

trombinoscope_coop_YeakinBourama

[Best_Wordpress_Gallery id= »1″ gal_title= »Yeakin Bourama »]

Dans la transformation du soja il n’y a pas de déchets car tout est valorisable.

Afin d’utiliser et de valoriser une partie de ces résidus, ce projet inclut la construction d’un poulailler collectif géré par les femmes. Cette production annexe permet ainsi la consommation de volailles pour toutes les familles du groupement, plusieurs centaines de volailles peuvent être élevées chaque année.

 

Pour en savoir plus :