Appui au projet PreDiBe (Prévention du Diabète au Bénin)


Le Projet de Prévention du Diabète (PreDiBe) est né de la collaboration entre l’Université de Montréal du Canada et de l’Institut Régional de Santé Publique (IRSP) du Bénin avec l’appui financier de la Fondation Mondiale de Diabète.

 

Déjà engagée sur le territoire de Tchaourou au Bénin, en partenariat avec des organisations locales dans plusieurs projets de développement, notre association participe à ce projet de Prévention du Diabète au Bénin (PréDiBe) mis en oeuvre sur cette commune.

LE CONTEXTE

Le diabète est une maladie métabolique chronique qui sévit de plus en plus dans le monde. Selon les projections de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nombre de décès du fait du diabète va doubler entre 2005 et 2030.

En Afrique et au Bénin, la maladie, celle du type 2 notamment, connaît une ascension fulgurante. Selon nombre de spécialistes, cette augmentation exponentielle des cas de diabète de type 2 au sein de la population trouve son explication dans les mauvaises habitudes alimentaires. On mange trop gras et l’on est sédentaire.

 pour en savoir plus :

 

Ce projet cible 350 sujets à risque moyen ou élevé de diabète et se déroule dans quatre villages de la commune de Tchaourou. Les cibles secondaires sont le personnel de santé, les assistants sociaux, les paires éducateurs, les techniciens agricoles, les nutritionnistes et la population de Tchaourou.

Le projet  vise à réduire de 10% les cas incidents de diabète chez les sujets à risque de diabète au bout de 30 mois d’intervention.

Au vu de ces objectifs, les stratégies prévues sont :

  • Une éducation nutritionnelle avec démonstration culinaire
  • La promotion de l’activité physique individuelle et/ou de groupe
  • La promotion du Jardin familial avec des semences biologiques, afin de favoriser la pérennisation des cultures
  • La formation du personnel de santé sur la détection des sujets à risque, le counseling pour la prévention des maladies chroniques, notamment le diabète

Ce projet s’organise en collaboration avec la Mairie de Tchaourou, le CeRPA (Centre Régional de Promotion Agricole), le centre de promotion sociale de Tchaourou et le Ministère de la santé à travers la Zone Sanitaire de Tchaourou et le programme National de Lutte contre les maladies non transmissibles.

NOTRE PARTICIPATION A CE PROJET DE SANTE PUBLIQUE

Notre association contribue à ce projet sur les deux axes que sont :

  • La pratique sportive
  • La promotion de jardins familiaux pour valoriser une alimentation plus variée et plus riche en légumes.

Cette participation se concrétise ainsi :

  • Le don de tenues adaptées (teeshirts, shorts, chaussures…) pour soutenir et encourager les femmes et les filles notamment à faire du sport. La confection locale de pantalons adaptés à la pratique du sport pour les femmes, par l’école de couture locale (le Club couture du Centre de Promotion Sociale).
  • L’achat d’une enceinte nomade pour les séances de sport en musique
  • Le don de semences de légumes issus de l’agriculture biologique (tomates, salades, haricots verts, carottes …) adaptées au climat et aux habitudes alimentaires locales, pour contribuer au développement de jardins familiaux.

 

PARTENAIRES DU PROJET EN FRANCE

Retrouvez les actions réalisées pour  contribuer à la mise en oeuvre de ce projet dans nos actualités.

Le transport du matériel est organisé  par l’association PHÉNIX HUMANITAIRE