Projet d’appui à l’orientation scolaire et professionnelle des jeunes à Tchaourou au Bénin


Le contexte du projet à Tchaourou au Bénin

Il n’existe pas actuellement de véritable structure d’accompagnement à l’orientation scolaire et professionnelle sur cette commune. Les élèves sont surtout orientés en fonction de leurs compétences scolaires (français / maths)  par les professeurs. L’enseignement général est la première orientation proposée.
En zones rurales, les établissements ne disposent pas d’informations pour accompagner les élèves vers des filières techniques ou professionnelles.

L’accès aux informations concernant les possibilités d’orientation est globalement très limité pour les familles : nombre d’entre elles n’ont pas accès à internet, beaucoup ne possèdent pas l’électricité.
Des d’informations sont disponibles sur différents sites sur Internet, mais elles ne sont pas consultables pour une grande partie de la population locale qui ne dispose pas de connexion internet ou bien de lieux de proximité pour se connecter.
En outre, cette recherche nécessite du temps et des compétences que les jeunes n’ont pas encore acquis dans ce domaine.

En conséquence, De nombreux jeunes arrêtent prématurément leurs études, notamment les filles. Aujourd’hui  on ne compte que 32 % de filles scolarisées en secondaire à Tchaourou.

Mais Pourtant, Faire le choix d’une orientation scolaire et professionnelle  est toujours un moment délicat dans la scolarité d’un jeune. Un accompagnement de la part des adultes est nécessaire afin d’apporter l’ensemble des informations qui lui seront utiles pour choisir une voie professionnelle avec une formation adaptée à ses compétences  à ses attentes et à ses envies.

Une orientation réussie conditionne favorablement la suite de la scolarité et les apprentissages, le succès aux examens et l’insertion professionnelle.
En l’absence de renseignements et d’informations concrètes et adaptées, beaucoup de jeunes arrêtent leurs études ou bien  se retrouvent « par défaut » dans une formation qui ne leur plait pas.

Le projet (avril 2016 – Mars 2019)

Il vise à dynamiser et à stimuler la scolarisation des jeunes et notamment des filles pour lesquelles la déscolarisation précoce est la plus importante.

Grâce à  une meilleure visibilité des cursus, des métiers  et des  formations possibles, il permet aux jeunes de découvrir des métiers, d’anticiper leurs recherches de formations et de se projeter dans l’avenir. En outre, il permet  de promouvoir les métiers de l’avenir tels que l’informatique, la communication, l’environnement auprès de jeunes en quête de projets professionnels innovants.

Le dispositif prévoit l’intervention d’un professionnel de l’orientation dans les établissements scolaires de la commune, des séances d’information proposées aux jeunes durant les vacances scolaires, un accompagnement individualisé pour les jeunes et les familles, mais également la prise en charge des jeunes déscolarisés, en quête d’une nouvelle formation. 

Il se présente également sous la forme  d’une « boite à outils » rassemblant l’ensemble des informations nécessaires dans le processus  d’une d’orientation scolaire réussie : cursus, formations, établissements.
Cette « boite à outils » (format papier et format numérique) sera mise à  disposition de tous les acteurs, qu’ils soient élèves, parents, enseignants ou jeunes déscolarisés. Il permettra de contribuer à une meilleure orientation scolaire des jeunes, à la poursuite des études pour les filles, à la re-scolarisation de jeunes déscolarisés.

Deux forums des métiers seront organisés à Tchaourou rassemblant les élèves et leurs familles, des centres de formations et des entreprises, ils s’inspirent de l’expérience mise en oeuvre à Nantes par l’Association ENTREPRISES DANS LA CITE et son forum PLACE Ô GESTE.

Le premier Forum des métiers organisé le 22 février 2017 dans le Centre de Promotion Sociale de Tchaourou a accueilli un millier de visiteurs, jeunes et adultes

Les  partenaires Béninois

Les deux  associations Béninoises  partenaires,  à l’initiative de ce projet sont l’ONG ADEF qui pilote le projet à Tchaourou et l’ONG Orientation Pour Tous, (spécialiste de l’éducation et de l’orientation scolaire) qui apporte son expertise et assure la mise en oeuvre des nombreuses activités prévues.

La municipalité, le Centre de promotion Sociale de Tchaourou sont associés au suivi des activités et dotés de la boite à outils, ainsi que 15 Collèges d’ Enseignements Généraux de la commune. Environ 10 000 collégiens et lycéens sont bénéficiaires de ce projet.

Le Ministère de l’Enseignement Secondaire, de la Formation Technique et Professionnelle, de la Reconversion et de l’Insertion des Jeunes (MESFTPRIJ) est partie prenante de ce projet de développement pilote. Sa  Direction pour la Promotion de la Scolarisation (DPS) est également associée au suivi et évaluations de ce projet prévu sur trois ans.

Ce projet entre dans le cadre de la politique d’Information et d’Orientation préconisée par l’Etat béninois en matière de soutien et de Promotion de la scolarisation. 

La Fédération des Artisans de Tchaourou, soucieuse de promouvoir les métiers de l’artisanat et la formation professionnelle est également associée à ce projet, notamment dans le cadre des forums des métiers.

Le lancement officiel du projet a eu lieu le 27 avril 2016 à Tchaourou, en présence de Madame Awaou Dimon Aralamon, première adjointe au Maire.

DSCN2566  Ouvrir le site

                                                       

Pour en savoir plus :

Autres articles de presse, documentation, la politique de l’orientation au Bénin :

Les partenaires techniques et financiers en France

Ouvrir le site